Archives‎ > ‎

Exposition Obrechies à la recherche de son passé

Le mot du maire
Je suis très heureux et très fier de vous présenter cette exposition aujourd'hui. L'idée, partie d'une suggestion d'un jeune de photographier les habitants à l'occasion de l'An 2000, s'est vite transformée d'abord en journal sur le siècle, puis au fil des contacts établis avec divers habitants, nous nous sommes fixés comme objectif cette exposition sur Obrechies à la recherche de son passé.
Notre exposition se présente donc sous 4 formes : - la première avec la réalisation d'un journal spécial An 2000 - la deuxième : présentation de photos et de l'ancien cadastre restauré - la troisième : la diffusion de films vidéo sur les fêtes et ducasses - la quatrième : " la cerise sur le gâteau " , la réalisation d'un CD-rom. Je dois dire que si la tâche n'a pas été facile, elle fut cependant très intéressante et enrichissante pour les personnes qui s'y sont attachées. Je remercierai et féliciterai 3 personnes en particulier qui se sont investies dans ce travail de recherches et dans la restauration du cadastre : - Mme Emilienne GROS a restauré de façon remarquable un ancien cadastre datant de 1847.
Cette restauration méticuleuse nécessita un nombre d'heures très important et le résultat obtenu est extraordinaire. Ce cadastre sera dorénavant considéré comme faisant partie du patrimoine communal et sera protégé et entretenu comme tel. - Nicolas DUVETTE, le jeune homme qui est un peu à l'origine de ce projet, a recueilli les éléments qui concernent l'histoire de notre village auprès des anciens et les a transcrits dans ce journal spécialement conçu pour cette exposition.
La démarche de Nicolas est l'exemple parfait de ce qui permet aux différentes générations de se comprendre, se respecter, en somme les règles fondamentales de la société. - Jean-Marie DELSIPEE, le spécialiste de l'informatique au sein du Conseil Municipal, a réalisé également un travail remarquable en créant un CD-Rom. C'est le fruit d'environ 12 mois de travail qui est stocké sur ce CD. La volonté
affichée par Jean-Marie durant ces mois est à souligner, elle peut et doit servir d'exemple. Pour avoir présenté le CD à des spécialistes, ceux-ci l'ont qualifié de travail de professionnel et il peut en être fier. Ce CD-Rom servira de base au site Internet que nous avons l'intention de créer prochainement.
Je ne vanterai pas plus longtemps les compétences de Jean-Marie car je risquerais d'atteindre sa modestie et vous laisserai donc le soin de juger par vous-même la qualité de son travail. Pour avoir personnellement participé à des rencontres avec nos anciens, je peux témoigner de la qualité des échanges, du sens du détail, de la fidélité de la mémoire dont ils ont fait preuve. 

Ce fût aussi l'occasion, en se replongeant dans un passé pourtant pas si lointain, de prendre conscience du nombre de petits artisans, de fermes et commerces qui ont disparu dans notre village.

Nous n'avons pas la prétention de connaître toute l'histoire d'Obrechies.
Nous avons tout simplement voulu créer un document de base qui, nous l'espérons, sera repris pour être complété dans les années futures. Je ne vais pas vous dévoiler le contenu du journal et du CD, mais je peux vous dire qu'il y a matière à réflexions. En cette fin de siècle et de millénaire, à l'heure où nous découvrons avec stupeur, entre autres, les problèmes d'alimentation du bétail et ses conséquences, la pollution à l'ozone, le réchauffement de la planète, l'occasion nous est donnée de comparer la façon de vivre de nos anciens et la nôtre. Je n'en tirerai pas de conclusion, et vous laisserai le soin de méditer sur ces différentes qualités de vie. Il est évident que la recherche, les progrès de la science, l'évolution des technologies ne sont pas tous à remettre en cause et vous pourrez le constater, nous avons utilisé ces nouveaux outils que sont l'informatique et particulièrement Internet pour cette exposition. Pour franchir ce pas vers ce nouveau millénaire, nous avons pensé qu'il était important de ne pas oublier nos jeunes, voire de les aider, dans une démarche pas toujours facile, celle de la recherche d'un emploi. C'est la Mission Locale qui a mis toute sa compétence à notre disposition et je tiens à remercier particulièrement la Présidente Mme DORCHIES, le Directeur M. DELCROIX ainsi que toute leur équipe qui a fourni un travail énorme et j'ajouterai des remerciements pour le matériel informatique mis à notre disposition pour cette exposition. Je pense que Mme DORCHIES nous présentera plus en détail le rôle de la Mission Locale dans un instant. Pour permettre ces échanges d'informations, il nous fallait bien sûr le fil conducteur et c'est France Télécom qui a accepté d'être notre partenaire en nous mettant à disposition son serveur Wanadoo. Il est important et réconfortant pour des petites communes comme la nôtre de pouvoir compter sur les services d'une entreprise telle que France Télécom et je charge M. BROHETTE, présent ce matin, de transmettre nos remerciements auprès de sa direction. Vous pourrez donc également, si vous le souhaitez, découvrir ce nouveau moyen de communication les spécialistes locaux se feront un plaisir de vous guider.
Vous pourrez aussi profiter de l'offre promotionnelle réservée aux visiteurs de notre exposition. La préparation de cette exposition a été aussi l'occasion, pour beaucoup, de parcourir voire de redécouvrir le village.
En effet, le concours photographique a créé durant ces 2 dernières semaines une certaine animation dans nos rues. J'espère que les images insolites concoctées par le malicieux photographe, Jean-Marie, pour ne pas le nommer, ne vous ont pas posé trop de soucis. N'oubliez donc pas de déposer vos réponses dans l'urne prévue à cet effet, le gagnant se verra remettre un téléphone portable Mobicarte offert par l'Agence France Télécom de Maubeuge. D'autres lots récompenseront les moins chanceux. La remise de toutes ces récompenses est prévue le vendredi 22 décembre lors de la fête de Noël des enfants de l'école. Avant de conclure, je renouvellerai mes remerciements à nos partenaires La Mission Locale, France Télécom, Rex Rotari pour son copieur couleur, les services techniques de la ville de Ferrière-la-Grande, le Parc Naturel Régional de l'Avesnois, la société Nacelle, à toutes celles et ceux qui ont participé à la réalisation de ces journées soit en prêtant des documents, soit en apportant leur aide. J'adresserai également des remerciements aux épouses, pour leur patience, leur compréhension, leur soutien dont elles ont fait preuve pendant ces longs mois de préparation où nous n'étions pas toujours très disponibles. Mesdames, vous avez votre part dans la réussite de cette exposition. Avant de passer la parole à Mme DORCHIES, permettez-moi de vous souhaiter de bonnes fêtes de Noël et à l'aube de ce nouveau siècle, de formuler des vœux de prospérité et de
convivialité pour notre commune. Que les futures générations
poursuivent ce travail entrepris aujourdhui et continuent d'écrire
l'histoire de notre beau village. Quelques mots encore avant de vous inviter à prendre le verre de l'amitié. Au cours de nos recherches sur le village, j'ai découvert qu'autrefois, une brasserie produisait une bière appelée "la Criquet". J'ai pensé que pour ce jour, on pouvait peut être essayer d'en fabriquer quelques litres. Deux personnes ont relevé le défit et ont fabriqué de la bière spécialement pour ce jour : - Mme Thérèse LIENHART épouse de notre ami Jean connu dans tout le Val de Sambre et bien plus. - ainsi que Maître François LEVECQ qui, de part sa profession, connaît particulièrement bien notre commune. Des remerciements donc à ses deux brasseurs occasionnels et le moment est donc venu pour les amateurs de la goûter.
Ć
Discours.mp3
(1576k)
Michel DUVEAUX,
25 mai 2010 à 07:52
Ċ
Michel DUVEAUX,
25 mai 2010 à 07:53